Le dossier de l'indexation doit être réglé

Le dossier de l’indexation des rentes des retraités de l’État doit être réglé.

La situation des retraités

Les retraités de l’État s’appauvrissent d’année en année depuis plus de 37 ans.

Ils ont besoin de ce redressement de leur rente pour faire face aux augmentations qui leur incombent.

Pour ces retraités, les soins de santé grugent une bonne partie de leurs revenus.

Les retraités du RREGOP représentent 77,1 % des retraités de l’État.

La rente moyenne annuelle du RREGOP au 31 décembre 2018 était de 19 710 $

Le salaire différé des retraités produit une plus-value à laquelle ils ont droit, mais qui ne leur est pas versée.

L’indexation est réalisable

Les conseillers en sécurité sociale de la CSQ, messieurs Mario Labbé, Sébastien Lavergne et Martin Belhumeur, avancent que le taux de capitalisation révélé à la mise à jour du 31 décembre 2017 signifie que la caisse détient 107,7% des fonds nécessaires pour financer la totalité des engagements du RREGOP sur une période de plus de 70 ans.

La mise à jour de 2017 affiche un surplus de 4,6 G$.

Les fonds dédiés aux régimes de retraite cumulent des sommes imposantes :

Fonds d’amortissement des régimes de retraite (FARR) :

        Décembre 2017 : 78 G$

        Décembre 2018 : 83 G$

Régime de retraite des employés du gouvernement et des organismes publics (RREGOP) :

        Décembre 2017 : 68 G$

        Décembre 2018 : 70 G$

Références : Renseignements additionnels au Rapport annuel du RREGOP  31 décembre 2018

Ces conditions réunies, le moment de rendre justice et équité aux retraités de l’État et leur permettre de conserver leur autonomie financière le plus longtemps possible est venu.

Aline Couillard

Retraitée de l’éducation

Le gouvernement, en tant que fiduciaire de nos avoirs, doit agir maintenant.

(À suivre, 7e partie) 

Commentaires

Pierre Chatelain

28.09.2019 01:01

Le seul moyen d'obtenir justice, c'est d'entreprendre des procédures légales à cet effet.
Les sommes impliquées sont tellement élevées que ça fait peur à tous les partis politiques.

Françoise Trépanier

25.09.2019 17:03

Aucune formation politique n’a eu et n’aura jamais le courage de régler cette injustice, les promesses en campagne électorale de plusieurs formations politiques ont été vite oubliées.

Gaétan Morneau

25.09.2019 03:42

Bravo Aline, si tous les retraités s'y mettaient nous aurions sans doute plus de résultats. 235 visiteurs en 24 hres il faut le faire.

Aline Couillard

25.09.2019 07:53

Leurs commentaires et leur partage seraient grandement appréciés, en effet. MERCI à ceux qui l'ont fait. Peut-on rêver d'atteindre 50 commentaires avant samedi?

Kevin McNally

25.09.2019 03:48

Nous sommes plus de 300 000 retraités concernés par l'indexation. Je ne suis pas membre d'association mais je constate le travail fait depuis des années. Retraités réveillez-vous |

Guy Longpré

24.09.2019 17:55

Pourquoi les libéraux ont-ils passé une loi sur la désindexation et ont-ils ignorés les revendications des différentes représentations en 2018? Tous les politiciens en sont responsables.

Léopold Martine

24.09.2019 17:53

Incroyable qu’aucune formation politique ne trouve le courage de réparer cette injustice. Félicitions et merci pour votre persévérance.

Yannick de Passillé

24.09.2019 17:20

OUI,Parizeau nous a volés mais par la suite tous les Ministres responsable de ce dossier sont ses complices, il est temps que justice soit faite

Pierre Chatelain

24.09.2019 16:02

Le vol de la désindexation me semble avoir durer suffisamment. Mais il semble que plus le vol est important, donc difficile à réparer, plus on tergiverse, plus on diffère, plus on s’obstine à retarder

Roland Brouillette

24.09.2019 15:48

Félicitations pour votre persévérance et pour vos suggestions. Vous savez ma député n'accuse même pas réception de mes commentaires au sujet de l'indexation.

Marcel Morin

04.09.2019 00:34

Merci pour votre travail !
Pourquoi l'indexation est-elle une mesure nécessaire pour les députés, juges, policiers, employés d'Hydro Québec, employées du gouvernement fédéral au Québec etc ...

Aline Couillard

04.09.2019 01:55

Excellente question. Pourquoi ne la poseriez-vous pas à votre député(e)?

Derniers commentaires

12.10 | 20:13

Une analogie inspirée et inspirante qui traduit la réalité. Une transmission à trois vitesses est acceptable, à la condition d'engager la 3e vitesse et non de s'acharner à rester en 1ère vitesse...

03.10 | 11:56

J'aimerais voir ce texte publier dans les journaux:Presse Journal de Montréal ET DEVOIR Avons-nous voter pour l'ILLLUSION

03.10 | 04:28

Faisons appel au sens de justice du gouvernement qui sera élu demain.

02.10 | 23:27

Hélas il n'y a plus beaucoup d'espoir d'avoir la moindre indexation

Partagez cette page