LA VÉRITÉ ET LA JUSTICE ONT LEURS DROITS

LA VÉRITÉ ET LA JUSTICE ONT LEURS DROITS

La loi 15 sur les régimes de retraite du secteur municipal a fait couler beaucoup d’encre. Adoptée sous les libéraux en 2014, elle prévoyait entre autres, la non-indexation des rentes, ce que contestaient énergiquement les retraités et futurs retraités.

Les syndicats d’employés municipaux ont eu recours à la Cour supérieure du Québec pour que soit tranché le litige. Le jugement, attendu depuis plus de 10 mois, est tombé en juillet dernier.

Le juge Benoît Moulin a estimé que les villes ne pouvaient agir unilatéralement en suspendant l’indexation des rentes des retraités qui perdent ainsi un « droit acquis ». Le magistrat a aussi estimé que cela est une « entrave substantielle » à la liberté d’association et de négociation.

Or, que faut-il penser du décret de 1982 qui a consacré la désindexation partielle des rentes des retraités de l’État ? Ce décret n’était-il pas un agir unilatéral ? Une « entrave substantielle » à la liberté d’association et de négociation ? Qu’a fait le gouvernement du temps du droit acquis ? Quel tort a-t-il causé aux retraités ?

Les municipalités devront débourser au moins 300 M $ en dédommagement aux retraités, selon une évaluation d’actuaires. Osera-t-on, du côté gouvernemental, trouver équitable que les retraités de l’État paient leur contribution à ce remboursement tout en subissant une perte constante de leur pouvoir d’achat, à cause de la désindexation de leur propre rente ?

Si la vérité et la justice ont leurs droits, la seule réponse est non.

Le gouvernement doit le reconnaître et corriger.

Aline Couillard

Retraitée de l"État

Commentaires

Michel J. Gareau

19.08.2020 11:59

Il ne devrait pour aucune raison pour que les retraités de l’État paient leur contribution à ce remboursement. C'est à l'État de payer à ce remboursement ou plus précisément à la caisse du RREGOP

Francine Chicoine Larrivée

19.08.2020 02:45

En tant que retraitée de l’état mon opinion est que le gouvernement reconnaît et corrige au plutôt cette injustice.

Francine Chicoine Larrivée

19.08.2020 02:41

Le gouvernement doit reconnaître et corriger au plutôt cette injustice. Mon opinion en tant que retraitée de l’état.

Larrivée

19.08.2020 02:29

Bravo Aline! Après tous les efforts déployés la balle est aux mains du Gouvernement. C'est une question d'honneur et d'honnêteté. Les aînés (es) attendent réparation.

Francine Chicoine Larrivée

19.08.2020 02:16

Je demande au gouvernement de reconnaître et de corriger au plutôt cette injustice en tant que retraitée de
l’état.

Larrivée

18.08.2020 23:16

Les élus ont tout en main pour corriger cette injustice qui perdure dans le temps. Toutes les études ont été faites, des commissions se sont tenues, des rapports ont été écrits.

Rosaire Quévillon

18.08.2020 10:00

Les droits acquis reviennent à qui ? En ce qui concerne les rentes des retraités de l'État, leurs droits acquis ont été enlevés (volés). Quelle injustice !

Aline Couillard

18.08.2020 21:14

Bien dit !

Derniers commentaires

12.10 | 20:13

Une analogie inspirée et inspirante qui traduit la réalité. Une transmission à trois vitesses est acceptable, à la condition d'engager la 3e vitesse et non de s'acharner à rester en 1ère vitesse...

03.10 | 11:56

J'aimerais voir ce texte publier dans les journaux:Presse Journal de Montréal ET DEVOIR Avons-nous voter pour l'ILLLUSION

03.10 | 04:28

Faisons appel au sens de justice du gouvernement qui sera élu demain.

02.10 | 23:27

Hélas il n'y a plus beaucoup d'espoir d'avoir la moindre indexation

Partagez cette page